Soutenez-nous

APPORTEZ VOTRE CAUTION SCIENTIFIQUE PAR VOTRE SIGNATURE

 

LISTE DES PERSONNES ENGAGES AVEC NOUS

 

Envoyez-nous vos informations

CONTACT

 

 

A.D.V.O. : Association de Défense des Victimes de l'"Ostéopathie"
Témoignages cliniques

sur les méfaits de

l' "ostéopathie"


Crâne

 

Colonne cervicale

 

Colonne thoraco-lombaire

Membre supérieur

Bassin

Membre inférieur

Infections

Tumeurs

Notre objectif

 

Bonjour,
Je m'appelle Roger Parot, et je suis chirurgien orthopédiste pédiatre.
(N° au conseil de l'Ordre des Médecins : 69 11 2770 8).
J'ai pris sur moi de créer ce site car il m'a semblé de mon devoir de chirurgien de combler un vide important :

Apporter un éclairage scientifique sur cette pratique pseudo-médicale qu'est l'"ostéopathie"

 
En effet au cours de mon activité chirurgicale, je suis régulièrement confronté à cette discipline et je suis obligé bien souvent d'en circonscrire les conséquences.
Les patients s'interrogent, les parents sont encouragés à consulter les ostéopathes, les internautes sont "submergés d'informations, d'affirmations, de promotions mais ne savent pas toujours en analyser tous les termes, ni la validité.

 

En tant que chirurgien pédiatre et professionnel de santé, j'ai décidé qu'il était temps de soumettre l'“ostéopathie” aux critères d'analyse scientifique imposés à la Médecine et reconnus par la communauté internationale.

 

Ces quelques pages sont censées apporter en langage clair une vision actuelle conforme aux principes de la médecine du XXIème siècle (Evidence Based Medicine) sur ce phénomène de mode importé des Etats-Unis que représente l'“ostéopathie”.

 

Ce site ne comporte aucun forum de discussion ni aucune messagerie car il ne fait qu'énoncer des faits, et laisse au lecteur la possibilité d'en tenir compte ou non.
 
Dr R.Parot
Chirurgien Pédiatre
IMG_0493.JPG
IMG_0493.JPG

press to zoom
osteoimage1.gif
osteoimage1.gif

press to zoom
osteoimage6.gif
osteoimage6.gif

press to zoom
IMG_0493.JPG
IMG_0493.JPG

press to zoom
1/16
Actualités

12 novembre 2013

La blague belge qui ne fait par rire l' "ostéopathie"...


L'ostéopathie est une thérapie alternative basée sur un principe/une philosophie holistique affirmant que le corps et l'esprit forment une globalité qui s'autorégule. L'arsenal thérapeutique comprend des techniques neuro-musculo-squelettiques (orientation vers les nerfs, muscles et articulations), des techniques cranio-sacrées (orientation vers l’augmentation et diminution rythmique du crâne, de la moelle épinière et du sacrum) et des techniques viscérales (orientation vers les organes). Il n'existe pas à ce jour de preuve scientifique...

Avril 2012

Une analyse statistique indépendante qui met

l' "ostéopathie" à mal...


Devant la réticence de la faculté de médecine, qui doutait de la crédibilité scientifique de la discipline et de sa capacité à l'accueillir, l'Université a abandonné son projet de créer un baccaularéat-maîtrise en ostéopathie.La direction de l'Université a pris la décision en dépit d'un avis favorable de la Commission des études, qui s'occupe d'évaluer les nouvelles formations à l'Université Laval. «On ne voulait pas aller plus loin sans avoir un appui de la faculté de médecine», indique Bernard Garnier, vice-recteur aux études à l'Université Laval. «Ce n'est pas possible.»L'Université Laval aurait été la première université québécoise à offrir un programme en ostéopathie, une thérapie manuelle qui vise à rétablir l'équilibre du corps (pour soigner une douleur à l'épaule, un ostéopathe peut, par exemple, s'attarder au cou ou au foie)...

Mai 2013

Un médecin de "médecine manuelle" prend clairement position avec des arguments scientifiques qui font mouche...


Depuis les lois Kouchner de 2002, il n'est plus nécessaire d'être médecin pour prendre en charge des malades en première intention? Au pays de Descartes et de Claude Bernard ont été acceptés, sans validation scientifique ni nécessité pour la santé publique, des soignats inspirés d'obscures conceptions du XIXe siècle sur la santé aux Etats-Unis...

 

Diax ans après, le constat est accablant :des écoles privées très lucratives, hors de tout sustème universitaire, sortent à la pelle des pseudo-médecins n'ayant jamais approché de vrais malades dans des services hospitaliers, des mono-thérapeutes pratiquant au pire des manipulations vertébrales sans indication aucune, au"mieux", et le plus souvent, des méthodes de détente pour ces contingents de malades anxieux ayant besoin de réassurance...Tout ceci avec les retards diagnostiques et thérapeutiques qui croissent scandaleusement dans nos consultations médicales...

Mai 1998

Le rapport du Professeur Louis AUQUIER, dont Mr Kouchner n'a malheureusement pas tenu compte...


La profession est traversée par des courants d'origine diverse. Les médecins qui pratiquent l'ostéopathie prennent souvent le nom d'ostéothérapeutes. Leur nombre se situe autour de...

Septembre 2000

Avertissement du Collège Médical du Luxembourg au sujet des médecines dites alernatives...

C'est sans appel !


Monsieur le Ministre,Le Collège médical voudrait rappeler qu'en date du 20 octobre 2000 vous lui avez soumis pour avis le rapport dit intermédiaire élaboré par vos collaborateurs au sujet de la reconnaissance des disciplines pseudo-médicales L'avis en question du Collège médical vous a été adressé le 15 novembre 2000, C'est dans la suite c'est-à-dire le 21 novembre 2000 que vous avez saisi le Collège médical de la proposition de loi sous rubrique proprement dite...

Avril 2010

La Justice Anglaise décide que Simon Singh n'est pas un calomniateur en disant que les chiropracteurs sont des charlatans


C’est une belle victoire car Simon Singh, scientifique jeune et émérite avec les cheveux qui se dressent sur sa tête du style j’ai mis le doigt dans la prise de courant a gagné a la Cour d’Appel son procès en diffamation (chose rare en GB) et il est devenu d’un coup le héro national pour la liberté d’expression et la liberté de la Presse.Simon Singh ne manque pas de personnalité car non seulement il est physicien et a fait ses études a Imperial...

Octobre 2011

Une université canadienne renommée ferme ses portes à l' "ostéopathie" !


Devant la réticence de la faculté de médecine, qui doutait de la crédibilité scientifique de la discipline et de sa capacité à l'accueillir, l'Université a abandonné son projet de créer un baccaularéat-maîtrise en ostéopathie.La direction de l'Université a pris la décision en dépit d'un avis favorable de la Commission des études, qui s'occupe d'évaluer les nouvelles formations à l'Université Laval. «On ne voulait pas aller plus loin sans avoir un appui de la faculté de médecine»,...

Printemps 2013

Ostéopathie le grand n'importe quoi

67% C’est l’augmentation hallucinante du nombre d’ostéopathes en France depuis trois ans. En effet,19 369 ostéopathes pratiquent officiellement en 2013 dans notre pays, contre 11 600 en 2010.

Le nombre d’écoles d’ostéopathie, lui, a été multiplié par 7, passant d’une dizaine d’établissements au début des années 2000 à 77 aujourd’hui. La France est ainsi devenue le pays ayant le plus grandnombre d’ostéopathes et de formations au monde !

Du coup, on compte désormais 1 ostéopathe pour 3 374 habitants et le marché sera définitivement saturé en 2015. Ce qui cause un problème d’emploi pourdes milliers de jeunes ostéopathes actuellement en formation et qui auront de grandes difficultés à trouver un travail à la fin de leurs études.

Mais aussi un problème encore plus grave de santé publique puisque l’explosion du nombre d’écoles privées chaque année empêche tout contrôle sur l’efficacité des formations proposées. “Parmil es 77 écoles, il y en a une quinzaine qui forme des ostéopathes compétents. Et encore je suis large...” déplorait ainsi cet automne Philippe Sterlingot, président... du Syndicat rançais des ostéopathes (1) ! De quoi faire peur aux patients qui fréquentent pourtant de plus en plus les ostéopathes puisque 20 % des Français vont chaque année chez un “ostéo” malgré le prix moyen très élevé d’une séance : entre 50 et 70 euros,...

Août 2011

Les professionnels de santé et l'ostéopathie. Complémentarité, déviance ou expédient ?


Les professionnels de santé et l'ostéopathie. Complémentarité, déviance ou expédient ? Jean-Michel Lardry Editeur : book-e-book / Collection : Une chandelle dans les ténèbres Numéro 14 La médecine s’est considérablement développée en France à partir des années 50. La qualité de la formation, les conditions d’exercice, la mise à disposition d’outils performants (médicaments, examens de laboratoire et d’imagerie, etc.) et la recherche...